Astuces de rédaction pour les demandes de subventions

Que ce soit la première fois que vous fassiez une demande de subvention de recherche ou que vous en fassiez depuis des décennies, la préparation d’une telle demande peut sembler ardue. 

Les six astuces suivantes vous aideront à élaborer une demande solide et accroîtront vos chances de recevoir des fonds. 


ASTUCE 1
Soyez préparé

Commencez à élaborer votre demande de subvention bien avant l’échéance de l’organisme de financement. Bien que vous puissiez avoir l’impression d’avoir beaucoup de temps, n’oubliez pas que vos priorités peuvent changer et votre charge de travail augmenter. En vous y prenant suffisamment tôt, vous éviterez d’être aux prises avec une frénésie de dernière minute et vous aurez assez de temps pour faire examiner les ébauches de votre demande, puis effectuer les modifications nécessaires.

Dès que vous pensez que vous pourriez vouloir présenter une demande de subvention, communiquez avec le Bureau des services de recherches, qui peut souvent vous donner des renseignements supplémentaires non indiqués dans les directives de l’organisme subventionnaire. 

 

ASTUCE 2
Connaissez votre public

Respectez toujours les directives du programme de financement. À cet égard, il faut, entre autres, utiliser les en-têtes suggérées par les organismes de financement et vous conformer aux normes de présentation (par ex., police de caractère, marges). Traitez directement et explicitement tous les critères d’examen. Pour de nombreuses demandes, le Bureau des services de recherches offre des gabarits préformatés en fonction des directives de l’organisme. Utilisez ces gabarits chaque fois que vous le pouvez. 

S’il existe un manuel d’évaluation par les pairs du programme de financement, consultez-le. Ce type de manuel contient, en effet, des renseignements pertinents sur ce que les examinateurs veulent et peut ainsi vous aider à adapter votre demande à leurs attentes.

La proposition doit prendre en considération le mandat de l’organisme (par ex., l’IRSC a pour mandat d’améliorer la santé des Canadiens, d’offrir des produits et des services de santé plus efficaces et de renforcer le système de soins de santé canadien). Il arrive souvent que les rédacteurs n’exposent pas ouvertement la pertinence de leur travail au bailleur de fonds. Or, en vous alignant clairement sur la mission de l’organisme, vous renforcez le bien‑fondé de votre demande. 

 

ASTUCE 3
Présentez un plan solide

La proposition doit contenir un plan de recherche bien pensé qui doit témoigner de la présence des éléments suivants : 

  • Le demandeur et/ou l’équipe a les compétences nécessaires pour accomplir le travail proposé.

  • Les ressources appropriées sont en place. Ces ressources peuvent être financières, mais comprendre également un espace de laboratoire, de l’équipement et du matériel.

  • Le projet de recherche peut être réalisé dans les délais proposés.

  • Une logique linéaire, dans le sens où les premières composantes du projet renforcent les composantes suivantes.

Un plan exhaustif et global permettra d’éliminer tout doute dans l’esprit de l’examinateur quant à vos capacités d’accomplir le projet de recherche proposé. 

 

ASTCUCE 4
Soyez convaincant

Une bonne demande de subvention n’est pas purement descriptive, elle est également convaincante. Pour convaincre, il faut justifier les allégations présentées. Lorsque l’examinateur a terminé la lecture de la proposition, il ne doit avoir aucun doute concernant les compétences du chercheur et la faisabilité du projet. Le fait de souligner la pertinence du projet et son potentiel de réussite renforce la proposition.

La rédaction d’une demande de subvention ne doit pas être axée sur les problèmes. Au contraire, elle doit plutôt décrire de quelle façon vous arriverez à trouver des solutions grâce à une théorie solide, à une méthodologie qui a fait ses preuves et à une bonne planification. Reconnaissez les problèmes, mais indiquez ensuite clairement les solutions correspondantes pour tous les aspects de la demande.

Le CV annexé à votre candidature aidera à persuader les examinateurs que vous êtes la bonne personne pour entreprendre le projet de recherche proposé. Veillez également à mettre à jour votre CV pour qu’il contienne vos publications les plus récentes, vos antécédents de recherche, les étudiants que vous avez encadrés, etc.

 

ASTUCE 5
Établissez un budget judicieux

Les bailleurs de fonds accordent beaucoup d’importance au budget. Vous devez exposer clairement le bien‑fondé des dépenses et expliquer en détails pourquoi ces dépenses sont nécessaires à la réalisation du projet de recherche. Il est primordial que la demande soit cohérente du début à la fin. Par exemple, si vous proposez des déplacements pour conférence, votre budget doit refléter avec précision les coûts connexes. Plus vous serez spécifique, plus votre budget sera solide. 

 

ASTUCES 6
Rédigez votre demande en vous mettant à la place du lecteur

Essayez d’anticiper ce que le lecteur appréciera et les doutes qu’il pourrait avoir, puis tâchez d’identifier les lacunes possibles du projet de recherche proposé. C’est ici qu’il est important de demander à plusieurs personnes de votre domaine et d’autres domaines d’examiner votre demande. Si plusieurs lecteurs peuvent s’accorder pour reconnaître la pertinence des étapes et des points principaux, votre demande est solide. Par contre, si certains lecteurs n’arrivent pas à dégager ou à cerner correctement les points clés ou relèvent des incohérences, votre proposition est faible. 

Une proposition solide synthétise efficacement l’information. Par exemple, il ne suffit pas de dresser simplement la liste des recherches antérieures susceptibles d’appuyer votre prémisse pour convaincre un comité de financer vos travaux. En effet, une demande de subvention solide synthétise ce type d’information et contient, en outre, un énoncé sommaire témoignant de la pertinence des travaux antérieurs. Ne faites surtout pas preuve de subtilité ici : le bien-fondé de la recherche doit être clairement établi et la recherche doit avoir un impact clairement identifiable.

Lorsque vous présentez les résultats prévus de votre projet de recherche, il faut convaincre les examinateurs que ces résultats sont tout à fait atteignables. Cette précision permettra une fois encore d’éliminer tout doute dans l’esprit du lecteur et renforcera le bien-fondé du projet. Aussi bien les experts en la matière que les novices doivent pouvoir interpréter les effets du projet de recherche.